Chaudière biomasse : le chauffage écologique grâce au bois

En matière de combustibles naturels et de chauffage écologique, une chaudière biomasse est l’option la plus sûre. Ceci est dû au fait qu’elle prend plus en compte le souci écologique et économique de l’usager. Il existe différentes chaudière biomasse sur le marché et donc pour vous décider, il faudrait savoir ce que vous recherchez et comment sont-elles capables de répondre à votre besoin. Partant du fonctionnement et passant aux avantages et aux inconvénients, chacune présente des aspects acceptables. Savez-vous que vous pourrez bénéficier des primes pour vous en procurer une ? On vous dit tout sur les chaudières biomasses.

Chaudière biomasse

Qu’est-ce qu’un chaudière biomasse ?

Il s’agit d’un dispositif dont le mode de fonctionnement est semblable à celui d’un appareil de chauffage. Celui-ci généralement, use un moyen de combustion classique c’est-à-dire par le biais d’un fioul ou d’un gaz. La principale caractéristique d’une chaudière biomasse est qu’elle utilise, par exemple, du simple bois comme combustible. Au même titre que la sciure ou encore l’écorce et autres résidus organiques (paille et coque de fruits).

Comment fonctionne une chaudière biomasse ?

Tout repose sur le moyen de distribution de la chaleur et des éléments périphériques. Cette chaleur que produit la chaudière se fonde sur une sorte de processus hydraulique et donc assure une répartition équilibrée dans les différentes pièces. Cette répartition se fait à l’aide du circuit principal de chauffage.

À l’opposé du fonctionnement d’une poêle à bois par exemple la chaudière biomasse elle, se contente de chauffer l’ensemble d’une pièce entière. Elle pourrait même permettre de faire chauffer de l’eau à usage sanitaire. En effet, la chaudière est très efficace et le doit à ses deux différentes formes de chargement.

  • Le chargement/alimentation automatique : ici, le dispositif rajout en plus une sorte de silo faisant place de stockage du combustible.
  • Le chargement/alimentation manuel : l’utilisateur lui-même se charge de remplacer le combustible de façon régulière. Le faisant, il assure une sorte de continuité de fonctionnement.

Quels critères pour choisir une chaudière biomasse ?

De prime abord, on sait que le bois est le combustible le plus réputé et donc très recommandé. Par ailleurs, ce n’est pas pour autant que son utilisation demeure sans risque : le bois est en mesure d’émettre une sorte de polluant naturel. On entend ces types de particules de tailles réduites dont les composés sont le plus souvent volatils. Rajouté à cela dans une chaudière de qualité basse, la pollution ne saura que croître.

Pour cela, nous recommandons très souvent de se baser sur la performance d’un appareil en mesure de répondre aux différents critères évoqués. Les principales caractéristiques doivent être en phase avec la norme NF EN 303.5 (comprise dans la classe 5), à défaut qui comprend le label de Flamme verte à titre d’authentification. Celui-ci sera pour tout potentiel acheteur un gage de qualité premium et donc signe écologique malgré les performances de chauffage !

Pour finir, d’autres règles sont également très importantes. Aucune d’entre elles ne doit être délaissée ou faiblement prise en compte au risque de passer à côté de paramètre décisif. L’installation de votre chaudière doit correspondre à plusieurs étapes.

  • Le respect et l’application des normes DTU
  • La mise au point du sol (renforcement si nécessaire)
  • Vérification et mise en place des circuits hydrauliques
  • Le rajout de certaines pièces d’isolation et de ventilation afin de constamment renouveler l’air d’intérieur.

Comment entretenir une chaudière biomasse ?

Tout type d’équipement de chauffage se doit d’être accompagné d’une certaine rigueur d’entretien. Ceci vous permettra de booster sa durabilité et de profiter d’un service de qualité. Pour cela, vous devrez veiller à la faire vérifier au moins une fois par an. Le plus souvent, un chauffagiste professionnel peut vous aider.

Surtout pas par ce qu’en tant qu’expert il est certainement le plus avisé. Ce check-up contribuera à pérenniser le fonctionnement de l’appareil tout en veillant au respect des normes en vigueur.

Chaudière biomasse : pour ou contre ?

Cette installation représente plusieurs atouts : vous ferez à coup sûr plus d’économie. Le bois est un combustible moins cher et accessible. Le rendement aussi est plutôt haut (75-95%). Le degré d’émission du CO2 est faible ce qui garantit un environnement sain. Aussi, avec une telle chaudière vous bénéficiez d’une certaine compatibilité avec le circuit du chauffage central. Qui dirait non à une revalorisation du patrimoine de logement qui accompagne cette installation ?

Comme inconvénient, il faut reconnaître que cette installation est assez onéreuse et n’est donc pas accessible à tous. De l’achat à l’installation, il s’agit de partir sur un budget non-négligeable (l’intervalle de dépense est compris entre 3000 – 20 000 euros) sans frais d’installation. Et une disponibilité sûre de l’espace voulu (minimum 6-8 m²).

Des aides pour l’installation d’un chauffage écologique ?

Sachant que le prix d’acquisition d’une chaudière biomasse est élevé, vous pouvez prétendre à certaines aides financières pour y parvenir. La prime CEE par exemple, l’aide MaPrimeRénov’ ou encore l’éco-prêt à taux zéro parmi tant d’autres pourraient vous aider à financer un nouveau de système chauffage écologique. Il suffit de prendre connaissance des conditions comprises dans chacune de ces aides et de voir lesquelles vous avez le droit. Dès lors, vous pourrez faire la demande.

En conclusion

Une chaudière biomasse est bien plus qu’un simple système de chauffage. C’est aussi un investissement pouvant partir sur toute une vie. Pour cela, pensez a étudier minutieusement les différentes conditions d’acquisition ainsi que les étapes avant de vous lancer.

Les autres solutions pour chauffer sa maison écologiquement :

Retour en haut